Rechercher

Enquête en Chine - Une forte insatisfaction des ouvriers Chinois au travail.



Analyser les causes du fort taux de roulement des ouvriers Chinois. À l'aide de nos enquêtes anonymes sur téléphones mobiles, nous avons cherché à comprendre pourquoi les travailleurs quittent leur poste et qu’est ce qui les encouragerait à rester. Nous voulions également essayer de nous concentrer sur la problématique des usines Chinoises à générer de la rétention des employés et en comprendre les facteurs clés.


Voici ce que nous avons constaté: Principales constatations

+ de Deux travailleurs sur cinq (45,1%) sont insatisfaits de leur emploi actuel, et parmi ce groupe, seulement 33% prévoient de rester dans l’usine les six prochains mois.


+ de Trois travailleurs sur quatre (71%) éprouvent régulièrement du stress au travail, en corrélation avec les relations aux managers d’usines. Seulement 12% des personnes ayant de bonnes relations avec les superviseurs signalent également un stress fréquent.Un travailleur sur quatre (28%) déclare ne pas croire à la prise en compte et la résolution des plaintes par la direction de l'usine.

Amélioration des performances en continue Les bonnes nouvelles - Nos enquêtes ont montré des améliorations statistiquement significatives entre les audits statiques et nos enquêtes avec un suivi continu : 15% des travailleurs signalent moins de stress au travail et 10% de probabilité en plus par rapport à avant de rester dans l’usine au cours des six prochains mois. Preuve en est que les audits statiques (visites sur sites) restent insuffisants et un accompagnement des usines semble nécessaire pour une vraie amélioration de la situation en continue.

Causes du fort taux de roulement des travailleurs Chinois

Les trois principales causes du fort taux de roulement des travailleurs, différent d’une usine à une autre, mais 3 principales causes ont été identifiées :

- l'équité au niveau de la résolution des plaintes,

- la qualité de la relation travailleurs/managers d’usine et,

- le niveau de stress au travail.



Les usines ont été invitées pendant des mois à compléter les plans d'action suite aux alertes déclenchées sur la plateforme Fair Makers suite aux réponses aux questionnaires des Travailleurs et des Managers :Ils ont pu ainsi concevoir des workshops, des programmes et des mesures spécifiques suite aux conclusions tirées sur la plateforme.


Comparaison des usines entre elles : Notation des fournisseurs & Classement des usines



En parcourant l'ensemble de données représentant à peu près 1500 travailleurs dans 20 usines, les marques ont une opportunité d'analyse comparative sans précédent pour suivre les tendances d’une ou plusieurs catégorie(s) d’industrie(s), d’un pays ou de plusieurs pays et comprendre comment leurs usines se comparent les unes aux autres par rapport aux notations de performances de conformité de leurs concurrents.Les usines considèrent la Notation et le Classement comparatif comme un puissant outil de motivation pour favoriser l'amélioration de leurs performances et rester compétitives.



Apprentissages clés :


Un certain nombre d'apprentissages et de recommandations clés ont permis de clarifier la situation des dirigeants d’usines. En plus d'utiliser des données d'analyse comparative, nous recommandons aux entreprises et aux fournisseurs de :

1- Communiquer un état d'esprit d’audit de “Confiance” afin d’éviter des enquêtes “Biaisées” : Les usines qui sont habituées à être contrôlées par le biais d'audits sur sites peuvent craindre et ne pas comprendre immédiatement la valeur et l’intérêt de la mesure d’une certaine “Vérité” réellement représentative de la perception des travailleurs et des managers. Cela peut conduire à des tentatives de manipulation des résultats de l'enquête. Les entreprises doivent communiquer différemment sur ce type d'engagement vis à vis de leurs fournisseurs, en mettant l'accent sur le partenariat “gagnant-gagnant” et l’engagement du fournisseur sur l’amélioration des ses performances plutôt que sur la conformité qui peut être inquiétante.

2- S'engager ENSEMBLE avec les usines : une nouvelle façon de gagner l’adhésion des usines La direction de l'usine se réunit pour discuter avec ses ouvriers et ses managers et les encourager à répondre aux questions. Une fois les enquêtes déployées, chaque usine a exploité les données collectées sur tableau de bord Fair Makers, a identifié les indicateurs à améliorer et a développé un programme spécifique avec des objectifs à atteindre ce qui a contribué à améliorer la satisfaction des travailleurs.

3- Le début d’une nouvel ère d’implication des travailleurs dans les audits, rendue possible grâce à la technologie : Notre vision est un monde où chaque travailleur est entendu et où le bien-être des travailleurs fait partie intégrante de la réussite de l'entreprise. Nous vous invitons à définir la collecte de vos propres indicateurs de risques en rapport avec votre stratégie RSE ou Plan de Vigilance (Impact social/ Environnemental/ Gouvernance). Fair Makers vous permettra de vous rapprocher de l’ensemble des employés de vos fournisseurs, à distance et en temps réel à travers un agrégat de données collectés dans plus de 194 pays.Les indicateurs peuvent êtres basés sur divers certifications ou standards selon votre besoin (ex: ISO 26000, SA 8000, GRP...etc).

Le programme : Les réponses à l'enquête ont produit plus de 7000 retours de questionnaires d’audit complets sur plusieurs mois avec la collaboration de 20 usines et l'analyse de plus de 115000 métadonnées.

Par FAIR MAKERS

Source :

Rapport Gallup “State of the Global Workforce report

0 vue